• Réunion du 01/10/15 sur le protocole de simplification

    Réunion du 01/10/15 sur le protocole de simplificationPROTOCOLE DE SIMPLIFICATION 

     (réunion de travail)

     Présents : M Wassenberg (DASEN), M Noé (Directeur académique adjoint), M Gabillard(IENA), M Demorgon (Proviseur de Vie Scolaire), Mme Laugier (Sécrétaire Générale), Mme Talamoni (IEN), deux IEN de circonscription, 11 personnels (syndiqués ou non, directeurs ou non, déchargés ou non).

     Introduction de M Wassenberg : rappel des textes et du cadre. Il évoque la possibilité d’une seconde séance. Le DASEN suit cette réunion avec attention.

     Ont été évoqués :

     ·        Les tâches administratives

     ·        La gestion des conflits

     ·        La sécurité école

     ·        les relations avec les municipalités

     ·        La pédagogie (qui souffre face aux tâches administratives)

     Concernant les conflits (thème induit par le DASEN en préambule), il faut travailler les gestes professionnels afin d’éviter les incidents et apaiser l’école. Il est évoqué un protocole de crise déjà mis en forme il y a quelques années qu’il faudrait réactiver et remettre à jour. Mme Talamoni acquiesce, elle a travaillé sur ce protocole.

     Espace informatique dédié.

     Où l’on parle « d’obésité informationnelle ».

     Que peuvent demander les municipalités aux écoles.

     Existence d’une Newsletter.

     Problème des transitions avec le périscolaire.

     A propos de l’ELCO, il a été rappelé la responsabilité du directeur. Il a été rappelé aussi par l’Administration que des contrôles avaient lieu, en lien avec le consulat des pays concernés, et que certains professeurs avaient été démis de leur fonction.

     Le directeur est rattaché au décret de 1989, il regrette que le protocole ne soit pas national.

     Le directeur est bien seul : protection du fonctionnaire ?

     Sources de difficultés : les remplacements, l’intégration scolaire (« C’est la loi » rappelle M Noé).

     Manque d’un véritable secrétariat pérenne.

     Sur la gestion des conflits, le référent est l’IEN (appelé plusieurs fois supérieur hiérarchique, je croyais que c’était le DASEN). Possibilité d’avoir des équipes mobiles de sécurité (EMS).

     Devoir de clarification des procédures.

     Harmonisation des pratiques sur le département concernant l’accueil des handicapés.

     Demande d’un espace informatique dédié à la direction d’école regroupant ce que l’on trouve sur le Net. (M Gabillard à propos du Vademecum : « il n’y a rien », ce qui n’est pas faux !).

     Besoin de formation continue des directeurs d’école (sentiment partagé par tous).

     PPMS, DUER : il y a un écart entre ce qui est écrit dans le référentiel métier et ce qui est demandé par la DSDEN. Dans le référentiel ("Le directeur d'école est responsable de la mise en œuvre des dispositions relatives à la sécurité contre les risques d'incendie. Il est l'interlocuteur de la commission de sécurité. Il organise les exercices de sécurité obligatoires et actualise le registre de sécurité en lien avec la collectivité propriétaire des bâtiments. (…)Le directeur, dans le cadre du conseil des maîtres, élabore le  plan particulier de mise en sûreté face aux risques majeurs (PPMS). (…)"). Les ACMO ont été formés, quid des directeurs ?

     A été abordé aussi, l’utilisation des formulaires modifiables (pdf à fenêtres).

      Une nouvelle rencontre devrait être programmée vers la mi-novembre.

      Les points relevés pour la prochaine séance :

    • ·        Espace informatique dédié
    • ·        Clarification des procédures
    • ·        Séances d’informations sur les conflits en lien avec la CRIP
    • ·        Harmonisation des pratiques sur le département
    • ·        Intégration scolaire
    • ·        Référentiel-métier : harmonisation des pratiques
    • ·        Les temps transitionnels école/périscolaire
    • ·        Formation des directeurs (initiale et continue) (tiens, il n’a pas été question des tutorats ?)
    • ·        Ce que la Mairie peut demander aux écoles.

      A noter que la réunion s’est terminée vers 16h au lieu de 17h.

      N’ont pas été abordés, par manque de temps, les points suivants :

    • ·        BE, Affelnet et registre matricule.
    • ·        Les réunions hors temps scolaires
    • ·        Un calendrier 93
    • ·        Simplification du PAI Ventoline
    • ·        Clarification des rapports IEN/Direction d’école
    • ·        Laïcité et règlement intérieur
    • ·        Les élections avec une seule liste

     

    La forte présence de la DSDEN à cette réunion montre l’importance qu’elle attache à ce thème, maintenant il faut voir les « suivis d’effets ».

     Les thèmes évoqués n’ont pas donné lieu à des affrontements syndicaux, il y avait consensus sur les sujets.

     Affaire à suivre …

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :