• Jac suspenduUn lien ici pour en savoir un peu plus.

    Le motif semble bien fragile ... ou bien nous sommes tous des Jac potentiels !

    La commune mobilisée, un comité de soutien en route, ...

    Affaire à suivre ...

    Rajout du 21/09/13 : un lien pdf, soutien de Frackowiac ICI

    Pour soutenir Jacques Risso dans cette épreuve, un comité de soutien s'est créé, écrire à soutien.risso@gmail.com  .


    votre commentaire
  • Plan Départemental de FormationLe nouveau plan (PDF) est paru ... et rien de neuf pour les directeurs du 93.

    2 stages uniquement leur sont dédiés :

    • "Généraliser et s'approprier les fonctions de base élève 1er degré (BE1D)", à se demander à qui ce stage est le plus utile, aux directeurs ou bien à l'Administration ? Car en plus, cerise sur le gâteau, c'est un stage de 3h, non remplacé ! Le directeur serait-il irremplaçable ??
    • "Le directeur d'école et la maîtrise des TICE", stage de 6h (1 journée entière !!!) et là encore non remplacé, sur le temps scolaire. 

     Voilà une dizaine d'années que je suis directeur et mon champ d'action a bien évolué, sans que durant ces années le moindre stage de remise à niveau me soit proposé. Heureusement que certains forum et sites sont là pour nous aider à décrypter la prose des BO. Merci le GDID entre autres !

     


    votre commentaire
  • Directeur suspenduLe 30/08/2013, le créateur de "la dirlette" a été suspendu de ses fonctions. Il ne sait pas pourquoi.

    Voir son dernier dessin en date : http://www.dirlo.fr/jac/?p=679

    A priori sans autre raison que le "fait du prince", c'est l'épée de Damoclès de chaque directeur.

    Est-ce normal ? Certainement non !

    Affaire à suivre ...


    votre commentaire
  • Conseil Ecole-CollègeUn Conseil école/collège vient d'être institué afin de renforcer la continuité pédagogique.

    Le voici :

    « Chapitre unique


    « Art. D. 401-1.-Le conseil école-collège, institué par l'article L. 401-4, associe un collège public et les écoles publiques de son secteur de recrutement afin de contribuer à améliorer la continuité pédagogique et éducative entre l'école et le collège. Que se passe-t-il pour les écoles qui envoient leurs CM2 vers 2, 3, ... collèges ?
    « Art. D. 401-2.-I. ― Le conseil école-collège comprend :
    « 1° Le principal du collège ou son adjoint ;
    « 2° L'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription du premier degré ou le représentant qu'il désigne ;
    « 3° Des personnels désignés par le principal du collège sur proposition du conseil pédagogique du collège prévu à l'article L. 421-5 ;
    « 4° Des membres du conseil des maîtres prévu à l'article D. 411-7 (rappel de l'article :

    Dans chaque école, le conseil des maîtres de l'école est composé des membres de l'équipe pédagogique suivants :
    1° Le directeur, président ;
    2° L'ensemble des maîtres affectés à l'école ;
    3° Les maîtres remplaçants exerçant dans l'école au moment des réunions du conseil ;
    4° Les membres du réseau d'aides spécialisées intervenant dans l'école.)

    de chacune des écoles du secteur de recrutement du collège, désignés par l'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription du premier degré dont relève l'école, sur proposition de chacun des conseils des maîtres concernés.
    « Le conseil école-collège est présidé conjointement par le principal du collège ou son adjoint et par l'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription du premier degré ou le représentant qu'il désigne. (pas un mot sur le directeur !)
    « Le principal du collège et l'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription du premier degré fixent conjointement le nombre des membres du conseil école-collège en s'assurant d'une représentation égale des personnels des écoles et du collège.
    « II. ― Lorsque plusieurs circonscriptions du premier degré relèvent d'un même secteur de recrutement de collège, le directeur académique des services de l'éducation nationale agissant sur délégation du recteur d'académie désigne l'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription du premier degré qui siège au conseil école-collège.
    « III. ― Le conseil école-collège peut inviter (inviter n'est pas convoquer!) à participer ponctuellement à ses travaux toute personne dont les compétences peuvent lui être utiles. »
    « Art. D. 401-3.-Le conseil école-collège détermine un programme d'actions, qui s'inscrit dans le champ des missions qui lui sont assignées par l'article L. 401-4 (En cohérence avec le projet éducatif territorial, celui-ci propose au conseil d'administration du collège et aux conseils des écoles de ce secteur des actions de coopération, des enseignements et des projets pédagogiques communs visant à l'acquisition par les élèves du socle commun de connaissances, de compétences et de culture prévu à l'article L. 122-1-1. Parmi ces propositions, des échanges de pratiques et d'enseignants entre les établissements peuvent être expérimentés sur la base du volontariat, dans le respect du statut de l'enseignant. La composition et les modalités de fonctionnement du conseil école-collège sont fixées par décret.) 

    Le conseil école-collège peut créer des commissions école-collège chargées de la mise en œuvre d'une ou plusieurs de ces actions. La composition, les objectifs et les modalités de travail de ces commissions sont arrêtés par le conseil école-collège. 
    « Art. D. 401-4.-Le conseil école-collège se réunit au moins deux fois par an.(pour les enseignants de CM2, volà au moins 6h de formation de proximité qui seront occupées ... Mais comment vont-ils se répartir en cas d'envoi d'élèves vers plusieurs collèges?) Chaque année, il établit son programme d'actions pour l'année scolaire suivante ainsi qu'un bilan de ses réalisations. Il soumet le programme d'actions à l'accord du conseil d'administration du collège et du conseil d'école de chaque école concernée. (pourvu qu'il y aie une cohérence pour les écoles dépendant de plusieurs collèges) Le bilan des réalisations est présenté aux mêmes instances. Le programme d'actions et le bilan sont transmis pour information, conjointement par l'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription du premier degré et le principal du collège, au directeur académique des services de l'éducation nationale. »

    Un pas de plus vers l'Ecole du Socle, le Principal y est représenté, pas le directeur d'école. Secondarisation du primaire toujours en marche ?


    votre commentaire
  • Site webJ'ai parcouru tous les sites de circonscription du 93 afin de voir si la Direction d'école était à l'honneur en Une. Résultats.

    Au final, seules 8 circonscriptions dédient sur leur portail d'entrée un lien envers la direction d'école : Drancy, Livry/Pavillons, Montreuil 2, Pantin, St Ouen et Stains (mêmes sites!), Tremblay et Villepinte (presque le même site).

    • Drancy : un beau menu déroulant mais rien de nouveau.
    • Livry/Pavillons : juste le formulaire du PPRE, rien de vraiment dédié à la Direction d'école.
    • Montreuil 2 : des utilitaires pour la direction (là encore rien de nouveau) + 3 articles sur BE, le calendrier scolaire et l'autorité parentale.
    • Pantin : mention spéciale ! Méme si la Direction n'est pas en Une mais à partir de Ressources, un espace réservé + des ressources en ligne dont un dossier réalisé par la circonscription sur le Conseil d'Ecole.
    • St Ouen et Stains : il faut aller dans ressources pour avoir un lien vers des docs pour la direction d'école. Mais rien en Une.
    • Tremblay et Villepinte : beaucoup de liens, mais pas d'articles originaux.

    Au final, pas de travail spécifique pour la Direction d'école dans les sites de circonscriptions, parfois une mise en ligne des documents de la circonscription, des liens extérieurs, mais rien de nouveaux et d'original. Mise à part le travail spécifique de Pantin.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique