• Avez-vous remarqué ?Je viens de recevoir la grande enveloppe blanche pour les élections professionnelles à venir. Et sur l'étiquette adresse, me voilà d'un seul coup d'un seul, propulsé "Chef d'Etablissement" !!

    Ah, quand on veut nous trouver, on sait y mettre les formes ... Le statut tant réclamé, enfin le voici !!


    votre commentaire
  • ECECA ??????ECECA ... c'est ......  je vous laisse trouver la rime.

    Présentée pour nous faciliter la tâche, l'application ne doit simplifier que ceux qui doivent compiler les résultats et encore ce n'est pas certain, vu les bugs qu'ils vont avoir à traiter.

    Impossible de se connecter à la page.

    Là, où l'on nous demandait de remplir un PV, il nous faut maintenant le transformer en pdf, mais pas trop lourd car sinon il ne passe pas. Et effectivement il est trop lourd (600ko), et il ne doit pas dépasser 250ko. Donc recherche d'un logiciel pour diminuer le poids, mais l'ordinateur de direction est verrouillé, et je n'ai pas le mot de passe administrateur.

    Donc retour à l'ancienne méthode, un PV plié en deux dans une enveloppe avec un exemplaire de la liste et direction la boîte aux lettres "réelle" de la circonscription.

    Tout ça pour ça !

    Coup de gueule, car cette année tout est fait pour nous faire passer pour des pignoufs : entre les nouveaux rythmes, les élections, le lundi 13, ... en cette fin de période la coupe est déjà pleine.


    1 commentaire
  • Un nouveau corps !Non, ce n'est pas celui de vos rêves, mais celui des psychologues scolaires.

    Alors que la politique était, nous avait-on dit, à une limitation, voire à une diminution des corps dans la fonction publique, la création d'un nouveau corps est donc surprenante. Tant mieux pour les psys qui vont pouvoir, et c'est le SE-UNSA qui l'écrit :

    Un corps unique de psychologues de l’éducation nationale, c’est pour moi, psychologue "scolaire" :

    • Une reconnaissance professionnelle indispensable
    • Une élévation de mon niveau de formation et de qualification
    • Une opportunité de revendiquer et d’obtenir une amélioration de ma rémunération
    • Des possibilités de mobilité géographique et professionnelle accrues

    Remplacez psychologue "scolaire" par "directeur d'école" et l'on comprend pourquoi le GDID défend depuis le début la reconnaissance du métier de directeur. Pourquoi les psys ont-ils réussi là où les directeurs échouent depuis des années ? Sans doute grâce à une bienveillance des syndicats. Les psys ne font pas peur, ils ne sont pas vraiment nos collègues. Tandis qu'un directeur ! De suite s'agite le drapeau du chefaillon, la division de la profession, etc.

    Le métier de psy va-t-il fondamentalement changer avec ce nouveau corps ? Je ne pense pas. Pourtant c'est là encore un argument que l'on oppose à la création d'un corps pour la direction d'école.

    La volonté politique n'est pas là (on attend toujours le référentiel métier), la volonté syndicale non plus. C'est dommage.


    votre commentaire
  • Un second acDécharge APCte en faveur des directeurs est enfin officiel, voir le BO, après celui sur la revalorisation de l'indemnité de sujétion spéciale (pour les écoles de 1 à 9 classes), celui sur l'allègement des heures d'APC est enfin acté.

    Demandé depuis des années par le GDID, et soutenu par certains syndicats, le calendrier est respecté.

    On peut regretter que pour les plus petites classes la décharge ne soit pas plus importante mais c'est enfin un véritable geste, qui ne dépend plus du bon vouloir des IEN ou DSDEN.

    1 à 2 classes : 6h

    3 à 4 classes : 18h

    5 classes et + : 36h

    Reste un autre texte important à venir, celui sur le référentiel métier des directeurs d'école. Espérons que le changement de ministre ne soit pas préjudiciable aux travaux déjà initiés.

    Bonne rentrée à tous !


    votre commentaire