• L'association renouvelle sa trace sur Internet avec de nouveaux outils.

    Voici les 3 principaux dorénavant :

    Le site officiel : GDID.education

    Le petit dernier, en cours de construction, c'est tout récent.

    Le blog : Le blog

    Les informations sur le GDID.

    La page FB : Page FB

    Pour discuter, partager des idées, poser des question, ...

    N'hésitez pas à les visiter et à faire les commentaires qu'il faut pour améliorer l'ensemble.

    Pour adhérer, c'est ICI.(20€)


    votre commentaire
  • Médiateur de l'académie

     

     

     

     

    Les médiateurs nommés pour Créteil sont :.

    Catherine Fleurot
    Jean-Paul Pittoors
    Claudine Vuong

    Rectorat
    4 rue Georges Enesco

    94 010 Créteil cedex 04
    tél : 01 57 02 60 30
    fax : 01 57 02 62 50
    mediateur@ac-creteil.fr

    Tout savoir sur les médiateurs, c'est dans ce BO : ICI

    Vous devez avoir effectué une première démarche (demande d’explication ou contestation de la décision) auprès de l’établissement ou du service qui a pris la décision.
    Lorsque le désaccord persiste, vous pouvez faire appel au médiateur.

    Le formulaire de saisine est ICI.

     


    votre commentaire
  • Projet d'écoleLe nouveau projet d'école est annoncé dans le livret d'accueil de cette année (p19), nous n'avons encore aucune nouvelle sur ses modalités de mise en œuvre dans l'année. Pourtant nous avons dû rendre nos prévisions pour les 108h sans savoir le temps que nous devrons prendre pour faire le bilan de l'ancien et pour rédiger le  nouveau, ni quand tout cela aura lieu.

    Sera-t-il lui aussi dans la "simplification des tâches" ? Affaire à suivre ... On peut en douter en lisant le dernier dessin de Jac.

    De toute façon entre les injonctions ministérielles, rectorales, académiques et de circonscription, je ne serais pas contre un Projet d'Ecole "prêt à l'emploi", là,ce serait une véritable simplification des tâches. Le projet d'école n'est plus, le curseur s'est déplacé " ailleurs", et c'est bien dommage.


    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origineVoilà plusieurs jours que fleurissent sur les forums de la communauté éducative des messages du type :

    "Ici remontée aussi à l ien.... même si cela n est pas une demande officielle, il l avait exige...."

    "chez nous c'est obligatoire avec livret d'éval fourni par l'inspection ! "

    Y a-t-il eu un changement dans les textes ? En un an, nous serions passés "d'évaluations à construire par chaque école et sans remontée" à "des évaluations de circonscriptions avec remontée obligatoire" ? Pour ma part, je reste sur le texte suivant :

    "Évaluation des élèves en français et en mathématiques au début de la classe de CE2 : de nouveaux outils à la disposition des enseignants
    Communiqué de presse - Najat Vallaud-Belkacem - 09/09/2015

    Ces outils pour évaluer le niveau des élèves en français et en mathématiques au début de la classe de CE2 permettront de vérifier leurs compétences en lecture, écriture et  mathématiques et prévenir en amont le décrochage scolaire.

    À la différence des évaluations précédentes, elles ne sont pas faites pour alimenter des remontées statistiques vers les autorités académiques ou vers le ministère, mais pour aider les enseignants dans chacune de leurs classes à adapter leurs outils pour faire progresser les enfants vers la maîtrise des fondamentaux.  

    La maîtrise de la langue et les compétences mathématiques jouent un rôle crucial dans la réussite scolaire et l'insertion professionnelle et sociale. Il est donc important que chaque élève puisse faire l'objet d'une attention particulière dans la construction progressive de ces compétences complexes, avec un véritable soutien de son implication, sa motivation et sa confiance en ses capacités.

    Ainsi, dans les semaines à venir, les enseignants de CE2 pourront évaluer les compétences des élèves en français et mathématiques à des fins diagnostiques. Le but est de permettre aux équipes pédagogiques d'identifier les difficultés potentielles de chaque élève et d'y remédier  au plus tôt de façon adaptée.

    Ces fiches faciliteront la recherche d'exercices selon divers critères et pour chaque exercice deux fichiers pourront être téléchargés : le document élève et le document enseignant, présentant l'objectif et les consignes de passation et de correction. Les exercices proposés sont facilement et immédiatement utilisables en classe, centrés sur les compétences mises en jeu dans les apprentissages, indépendamment des méthodes pédagogiques employées

    En outre, afin de guider les enseignants qui ne souhaiteraient pas constituer eux-mêmes leur sélection d'items, la direction générale de l'enseignement scolaire a élaboré trois livrets proposant chacun une sélection d'environ 70 items organisés en séquences de 35 à 40 minutes, ainsi que les consignes de passation et de correction."

    Que ses évaluations restent obligatoires est un fait confirmé dans la circulaire de rentrée 2016 (Comme l'an dernier, une évaluation des acquis des élèves en français et en mathématiques, à des fins diagnostiques, est organisée au début de la classe de CE2. Elle permet aux équipes pédagogiques d'identifier les difficultés et de mettre en place une réponse adaptée aux besoins de chaque enfant.), qu'un livret soit proposé, soit mais il n'est question nulle part d'obligation et de remontée. Si c'est le cas dans votre circonscription, peut-être qu'un appel à votre syndicat préféré permettra de régler la situation.


    votre commentaire
  • EFS ?Certes notre département est spécifique vu le nombre de stagiaires accueillis (aux alentours de 1500), mais il n'est pas normal que les écoles n'aient toujours pas connaissance du personnel affecté. Je suis passé rapidement encore aujourd'hui (le 13 juillet) à l'école pour vérifier le répondeur : rien. Un petit saut à l'Inspection, c'était le dernier jour de la secrétaire : rien. Demain, je pars en vacances, pour ne revenir que mi août, j'espère que j'aurai des nouvelles de mes 3 EFS (1 sur ma décharge de direction et 2 autres en doublette). Ce ne va pas être le mieux pour débuter dans le métier de tout découvrir au dernier moment.

    Dans le meilleur des cas, certain EFS ont déjà contacté leur école, mais ce sont par les EFS eux-mêmes que nous l'apprenons. Que l'Administration elle-même en informe les écoles me semble la moindre des choses.

    Mais non, aux écoles de se débrouiller, et d'assumer l'accueil des EFS. Et à la rentrée, nous le savons tous, nous avons le temps !! (ironie).

    Et cette fois ci, quand ils seront dans les écoles, les cours ne vont pas débuter tout de suite à l'ESPE, ne pourraient-ils pas rester dans leur école, le temps que les cours commencent ? Idem en fin d'année ?

    Bonnes vacances quand même !!


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires